Qu'est-ce qu'un Masque FFP3 ?

Un masque respiratoire FFP conforme à la Norme de l'Union Européenne est classé en FFP1, FFP2 et FFP3 en fonction de son efficacité de filtration.

Étiquette sur les masques respiratoires

Un masque est étiqueté FFP1, FFP2 ou FFP3 si son efficacité de filtration est respectivement de 80 %, 94 % ou 99 %.

Des lettres telles que "R" ou "NR" sur les masques indiquent que le masque est réutilisable ou non.

Un "D" sur le masque indique sa capacité de filtration des particules de poussière.

Filtration d'un masque FFP3

Les masques FFP3 ont la capacité de filtration maximale de tous les masques FFP disponibles car ils offrent une protection contre les particules les plus infimes.

La capacité de filtration bactérienne des masques FFP3 est de 99 %, ce qui rend l'utilisation des masques FFP3 idéale pour lutter contre la propagation du Covid-19.

Valve sur le masque FFP3

Les masques FFP3 sont livrés avec ou sans valve d'expiration.

L'objectif de ces valves est de filtrer l'air inspiré tout en laissant l'air expiré non filtré.

Cet air expiré non filtré peut s'avérer mortel lors d'un contact étroit entre des personnes saines et des malades et vice versa.

Les masques FFP3 avec valves ne profitent qu'à celui qui les porte et sont donc à éviter.

Les aérosols viraux et bactériens sont générés par la toux, les éternuements et la parole.

Il est préférable d'utiliser un masque chirurgical plutôt qu'un masque respiratoire à valve pour éviter d'expirer des gouttelettes non filtrées et des éclaboussures dans l'air ambiant.

La présence d'une valve n'est pas une caractéristique positive d'un tel masque, et un masque sans valve assure une réduction égale de 99 % des particules, tant chez les personnes en bonne santé que chez les malades.

Selon les sources, les masques avec valve représentent un risque d'expiration d'air non filtré.

Par conséquent, les masques FFP3 sans valve d'expiration sont considérés comme adaptés au contrôle de la propagation des infections virales ou bactériennes des voies respiratoires, telles que les infections par le virus Corona ou la tuberculose.

Quelles sont les pièces d'un masque FFP3 ?

Les masques FFP3 sont livrés avec ou sans valve de filtration, un pont nasal et des boucles d'oreilles.

Selon la norme de l'Union européenne, les masques FFP3 filtrent 99 % des vapeurs, aérosols et/ou gaz inhalés, des agents infectieux et des gouttelettes contaminées.

Par conséquent, un masque FFP3 sans valve est idéal pour contrôler les agents pathogènes contagieux.

Couches du masque respiratoire

Les masques respiratoires FFP3 sont composés d'un minimum de 4 couches, ce qui en fait une barrière de haute filtration.

La première couche, ou la plus extérieure, est constituée d'un tissu non tissé repoussant les fluides.

La deuxième est la couche filtrante, généralement composée de microfibres de polypropylène pour capturer les vapeurs ou les particules.

La troisième couche est le support acrylique du masque et la dernière couche, la plus interne, sert à absorber l'humidité et est composée de fibres composites non irritantes et respectueuses de la peau.

Conclusion

L'Organisation mondiale de la santé insiste beaucoup sur le port de masques FFP, car les masques contribuent à interrompre efficacement les infections transmises par l'air.

Les masques FFP3 sans valve sont toutefois les mieux adaptés aux professionnels de la santé, car ils présentent un risque élevé d'exposition au Covid-19.

En l'absence de valves expiratoires, ils protègent non seulement le porteur mais aussi l'environnement.

Vous pourriez être intéressé par :


Partager ce message

French
French