Comment Savoir si un Masque Chirurgical est Sûr ?

Avec la demande croissante de masques chirurgicaux (médicaux), dans le contexte de la pandémie actuelle de coronavirus (Covid-19), il est également apparu que le contrôle de la qualité de la production des masques a été compromis et que certains fabricants et entreprises se sont uniquement concentrés sur la quantité.

Un masque facial de bonne qualité est soit indisponible, soit vendu à un prix exorbitant.

Un masque chirurgical sûr de haute qualité doit être soumis à des contrôles de qualité portant sur l'efficacité de la filtration bactérienne, la respirabilité, la résistance à l'eau et l'absorption.

Ce n'est qu'après avoir passé ces contrôles de qualité standard qu'il est mis en vente, en tant que masque certifié.

Actuellement, en raison du niveau élevé de production de masques, les autorités ne contrôlent pas systématiquement la qualité de ces masques chirurgicaux/médicaux.

Il n'est donc pas surprenant que des faux masques de bonne et de mauvaise qualité soient vendus côte à côte au public pour un usage quotidien.

Coronavirus : Les allégations de "masques mortels" démenties

Voici les moyens corrects de savoir si un masque chirurgical est sûr ou non en le testant soi-même :

Ajustement

Un masque sûr doit être bien ajusté au visage et couvrir le nez et la bouche.

Il est équipé d'une barre nasale réglable qui assure un bon ajustement et d'attaches autour des oreilles qui maintiennent le masque en place.

Preuve visuelle

Les masques chirurgicaux sont généralement en 3 épaisseurs, c'est-à-dire qu'ils sont constitués de trois couches.

Ouvrez le masque pour voir les trois couches par vous-même.

La couche extérieure est colorée et hydrofuge.

La couche intermédiaire est la couche de microfiltration et la couche intérieure est blanche et constituée d'un tissu respirant et absorbant.

Test respiratoire

Ce test est effectué avec le masque.

Un bon masque facial n'éteint pas facilement la flamme, quelle que soit la force avec laquelle vous soufflez.

Ce test montre donc l'efficacité du masque à diffuser la respiration et à garantir un filtre à air approprié.

Test de la flamme

Un test de flamme est utilisé pour détecter la présence de plastique, dans ce cas, de polypropylène.

La couche intermédiaire de microfiltration étant constituée de polypropylène, si une flamme est approchée du masque, elle le fera fondre et le masque ne prendra pas feu.

Comment manipuler le masque médical ?

Un masque peut être positif à tous ces tests mais manquer d'efficacité s'il n'est pas stocké ou porté correctement.

Avant de mettre le masque et pour éviter de contaminer le masque avec des germes, les deux mains doivent être propres.

Un masque doit s'adapter au nez, reposer à plat sur le visage et former un joint autour du visage pour éviter les fuites.

Le port d'un masque dans la vie quotidienne est la nouvelle normalité et est devenu une responsabilité sociale collective.

Nous devrions tous porter des masques afin de nous protéger, nous et nos proches, de la pandémie mortelle.

Néanmoins, un masque doit être sûr et de bonne qualité afin d'offrir une protection maximale à tous.

Cependant, chacun doit prendre des précautions lors de l'achat de masques, vérifier la qualité et s'assurer que les masques chirurgicaux ou médicaux que nous achetons ont été certifiés par les plus hautes autorités et répondent aux normes de qualité les plus élevées qui soient.

Vous pourriez être intéressé par :


Partager ce message

French
French